La violoniste Coline Lemaire commença son apprentissage du violon à l'âge de quatre ans et fut d'abord élève de Jean-Louis DOYEN, puis de Jean-Claude ABRAHAM. Ses dix premières années d'études seront couronnées d'une Médaille d'Or attribuée à l'Unanimité du jury à l'Académie Prince Rainier III de Monaco. Elle se produira alors en tant que soliste accompagnée par l'Orchestre Philharmonique de Monte Carlo, et ce concert sera récompensé par le prêt du violon Bauer ayant appartenu à Henryk SZERING par sa Fondation.

Afin de poursuivre son perfectionnement, elle sera reçue sur concours au Conservatoire National de Région de Nice où ses études seront récompensées par de nombreux Premiers Prix - violon, musique de chambre, culture musicale et lecture à vue. Ayant l'opportunité de découvrir l'alto, elle obtiendra alors une nouvelle Médaille d'Or à l'Unanimité du jury après moins d'une année d'apprentissage, et sera immédiatement reçue sur concours au Conservatoire Supérieur de la Ville de Paris dans la classe de Tasso ADAMOPOULOS.

Titulaire de nombreuses distinctions, dont en particulier le Prix de la Ville de Lempdes et un Master 2 mention Bien à l'Université de Nice Sophia Antipolis récompensant son travail sur le fiddling irlandais (directeur de recherche: Luc CHARLES DOMINIQUE), Coline se produit désormais régulièrement en formation de chambre ou orchestrale, et ce tant au violon qu'à l'alto.